L'électronique autour du Microcontroleur


Tirage au sort de 20 parmi une base de 52 Questions...


1) Un microcontrôleur est un composant satique qui peut fonctionner sans perte de données et sans dysfonctionnement jusqu’à une fréquence d’horloge nulle (arrêt complet).
  Faux
  Vrai
  Je ne sais pas

2) Le prix du microcontrôleur est aussi élevé que la somme des parties qui le constitue.
  Vrai
  Faux
  Je ne sais pas

3) Un calibration des signaux analogiques en entrée ANX du microcontrôleur est nécessaire si on souhaite avoir une mesure qualitative de la grandeur physique.
  Vrai
  Faux
  Je ne sais pas

4) Lorsque plusieurs entrées/sorties logiques sont associées matériellement, on dit qu’elles forment un port.
  Faux
  Vrai
  Je ne sais pas

5) Les interruptions sont un mode de fonctionnement prioritaire qui se superpose au mode de fonctionnement habituel, séquence par séquence, afin de prendre en compte les évènements extérieurs imprévisibles. Les interruptions permettent par conséquent au microcontrôleur d’être utilisé dans les applications en « temps réel ».
  Vrai
  Faux
  Je ne sais pas

6) Il est nécessaire de placer une résistance en série avec la LED infrarouge de l’optocoupleur afin de limiter le courant la traversant et faire chuter la tension à ses bornes aux alentours de sa tension de seuil.
  Faux
  Vrai
  Je ne sais pas

7) Un microcontrôleur de 4, 8, 16 ou 32 bits dispose d’un bus de données de 4, 8, 16 ou 32 lignes.
  Vrai
  Faux
  Je ne sais pas

8) Pour réduire davantage la consommation énergétique, les constructeurs ont introduits dans certains modèles récents de microcontrôleur un embryon de système d’exploitation pour permettre aux développeurs de mieux gérer les modes de veilles.
  Vrai
  Faux
  Je ne sais pas

9) Si l’Unité Centrale (CPU) du microcontrôleur est construite suivant une architecture HARVARD, cela signifie que :
  Elle communique avec un seul bloc mémoire à l’aide d’un bus sur 8 bits
  Elle communique avec deux mémoires à l’aide d’un bus de 12, 14 ou 16 bits et un autre de 8 bits
  Elle communique avec deux mémoires à l’aide d’un bus sur 12, 14 ou 16 bits
  Elle communique avec un seul bloc mémoire à l’aide d’un bus sur 12, 14 ou 16 bits
  Je ne sais pas

10) Les constructeurs ont choisi la technologie TTL plutôt que la technologie CMOS afin de réduire la consommation énergétique du microcontrôleur.
  Vrai
  Faux
  Je ne sais pas

11) La technologie CISC tend à disparaître au profit de la technologie RISC car elle est trop complexe à programmer et qu’elle revient trop chère en prototypage.
  Vrai
  Faux
  Je ne sais pas

12) Le microcontrôleur trouve des applications :
  En Médecine (commande d’une pompe à insuline, pacemaker, ...)
  Dans l’industrie manufacturière, pour le pilotage de processus industriels complexes
  Dans les centres de calculs météorologiques, pour prévoir le temps qu’il fera.
  En micro-informatique, pour la réalisation de périphériques tels que les souris, les tablettes graphique, ...
  En électronique embarquée (robotique, modélisme, téléphonie mobile...)
  Je ne sais pas

13) L’utilisation d’un étage de puissance à transistor MOSFET de puissance nécessite que la broche de sortie permette de débiter un courant de quelques mA.
  Faux
  Vrai
  Je ne sais pas

14) Le microcontrôleur est équipé de périphériques de liaison série et parallèle pour :
  Assurer la communication avec son environnement matériel
  Pour sa programmation à l’aide d’un module externe équipé d’une liaison série/parallèle
  Lui relier un clavier et un écran de micro-ordinateur
  Je ne sais pas

15) Le potentiel VDD sur les schémas électriques de raccordement désigne le potentiel de 0 V tandis que VSS désigne le potentiel de +5V.
  Vrai
  Faux
  Je ne sais pas

16) L’intérêt de l’utilisation du microcontrôleur dans les systèmes embarqués par rapport à un microprocesseur ou à toute autre unité de traitement numérique programmable est :
  Qu’on a une fiabilité accrue de l’automatisme
  Que son autonomie énergétique est élevé en raison de ses modes de veille
  Qu’on peut réduire considérablement le nombre de composants sur le circuit électronique et diminuer ainsi l’encombrement
  Que les coûts sont très fortement réduits notamment pour les moyennes et grandes séries
  Je ne sais pas

17) La RAM (Random Access Memory) est une mémoire volatile utilisée pour le stockage temporaire de données. Ces données disparaissent en cas de coupure de l’alimentation.
  Faux
  Vrai
  Je ne sais pas

18) Dans les schémas électriques, suivant la norme américaine, la masse est désignée par GND (pour Ground) et porte le même symbole que celui de la terre dans la norme européenne.
  Faux
  Vrai
  Je ne sais pas

19) On prend une tension d’alimentation de 5V continu car pour cette valeur la combinaison tension/fréquence est acceptable pour le bon fonctionnement du microcontrôleur.
  Faux
  Vrai
  Je ne sais pas

20) La valeur de la résistance placée en série de LED de signalisation dépend de :
  De la température ambiante
  La couleur de la LED
  Du courant limite traversant la LED
  La température de couleur du spectre d’émission
  Je ne sais pas